François Tilly - francoistilly6@gmail.com

Le malheur d'avoir trop d'esprit

résine acrylique, bois, toile, ampoules/2011/H 220, base 100x80

Dans ce volume, les hommes sont des voyageurs en transit sur la tête d'un taureau. Ils sont des insectes. Le costume d'un torrero pend sous la bête. Son expression fière brille sous 7 ampoules. J'ai construit ce volume comme un poème surréaliste, par greffes successives d'éléments dissonants où cohabitent des images de corrida, mythologie, music-hall, paysages urbains, solitude, et où le rapport de force entre l'homme et l'animal est inversé.